Parce que l’information passe, et que l’écrit reste : panneaux publicitaires, communiqués, flyers de sensibilisation, et tout autre document physique ont une importance en termes de communication. Pourquoi ? Tout simplement parce que le public touché est largement plus considérable que celui conquis grâce à la télé ou Internet. Si on n’utilise pas ces méthodes, on perd un grand nombre de personnes conscientes et informées. Mais si on en abuse la pratique, chaque impression que l’on fait de notre côté est également une impression de dégâts et de nuisances sur l’environnement. Que peut-on donc faire face à ce dilemme ?

Comment faire pour imprimer de façon écologique ?

Il est d’abord indispensable de changer de mentalité : garder en permanence à l’esprit que le manque d’attention et d’efforts a des effets sur l’environnement. À chaque fois qu’une activité quelconque vous vient à l’esprit, et que vous avez besoin d’en faire de la publicité, n’oubliez jamais que les impressions que vous effectuez auront des impacts sur la nature.

Pour vous assurer que vos démarches soient des plus respectueuses envers l’environnement, il serait sage de votre part de vous renseigner auprès des professionnels dans le domaine. Sachez que depuis quelques années maintenant, de nombreuses personnes et organisations sont de plus en plus conscientes quant à l’importance des pratiques écologiques. Ainsi, de nombreuses techniques d’utilisation ont été mises au point dans le but de limiter les dégâts que la technologie pourrait causer au monde bio. Des innovations techniques telles que le papier recyclé, les encres spécialisées et surtout l’imprimante écologique. Où en trouver ? Commencez par faire des recherches sur internet, une multitude de sites saura vous conseiller, vous aider, et même vous accompagner dans l’intégralité de la réalisation de vos impressions écologiques. N’attendez plus, imprimerieecologique.com/

Ce n’est pas facile, mais c’est nécessaire

L’usage excessif d’encres, de papiers et d’autres supports publicitaires nuit à l’environnement. Plus on a besoin de papiers pour l’impression, plus on doit couper d’arbres dans de grandes étendues de forêts. Mais vous savez très bien que cette pratique n’est pas une aussi bonne nouvelle que ça pour la nature. Cela dit, il n’est pas du tout facile de limiter les dépenses matérielles face au besoin grandissant de sensibilisations écrites. Mais dites-vous qu’une prise de conscience et de mesures afférentes est un geste important que la nature elle-même vous devra bien un jour ou l’autre.

L’imprimante reliée par réseau (Wi-Fi en général) est d’autant plus intéressante. En effet, il s’agit de connecter tous vos ordinateurs à une seule imprimante grâce à une configuration à distance établie entre un ou plusieurs ordinateurs et l’imprimante en question. Cela va permettre de réduire la consommation d’énergie, de fils électriques et surtout de réduire le nombre d’imprimantes utilisées à une seule. Aussi, vous pourrez gagner plus d’espace pour faire d’autres activités, ou pour donner du terrain à l’air pur.

Les outils indispensables

Les papiers écolabellisés : rien de mieux que des papiers adaptés et vertueux envers la nature pour imprimer librement en couleur de la manière la plus verte possible. Certains papiers sont reconnus par les autorités environnementales pour leur respect des normes exigées. Ils ont été fabriqués avec des arbres spécifiques, conçus pour être durables et pouvoir répondre aux besoins de plusieurs générations. Cette reconnaissance leur a permis d’obtenir des labels, comme le cas du label FSC (Forest Stewarship Council). Ce sont Greenpeace et WWF lui-même qui sont les principaux fabricants, responsables de ce produit labellisé. Il en est de même pour le PFEC (Pan European Forest Certification). Ces labels prouveront ainsi la part de combat qu’ont les produits dans la protection de l’environnement contre ces ennemis.

– L’imprimante écologique : ce genre d’imprimante est indispensable, car il prend en compte les gestes d’économie d’énergie. Elle ne s’allume que quand on s’en sert et s’éteint quand il le faut pour ne pas gaspiller l’électricité ou les autres éventuelles sources d’énergie. C’est très pratique pour les entreprises qui se servent d’imprimantes à une heure fixe tous les jours, par exemple.

Les encres écologiques

Appelées également encres végétales, ce sont des encres spécialement conçues pour imprimer tout en maitrisant les effets que ça aura sur l’environnement. Une encre végétale est écologique grâce au fait que son solvant est à base d’huiles végétales, sachant qu’elle se compose de cellulose, de résine, d’amidon, etc. Elles sont donc démunies d’hydrocarbures. L’usage d’encre écologique pour l’impression est un geste honorable envers l’environnement puisqu’elle est biodégradable. Aussi, les couleurs naturelles sont visiblement plus réussies que les couleurs minérales.

En même temps, le papier recyclé est aussi un support fortement recommandé pour réussir une impression de façon écologique. Les papiers recyclés sont littéralement une résurrection dans le monde de l’écologie. Après de longs et durs travaux au service de l’humanité, une fois inutilisables, on les a jetés, mais avec la magie du recyclage, ils peuvent être réutilisés : pour imprimer sur des supports, ou pour tout autre usage nécessaire.