imprimerie-ecologique.com

Le mode d’emploi pour imprimer écologique

Que l’on soit militant écologique engagé ou personne soucieuse de l’environnement ou que l’on ne dispose pas d’un budget conséquent, l’impression écologique est une solution adaptée. Elle va en effet permettre d’économiser mais aussi limiter le coût énergétique d’une impression sur l’environnement. Mode d’emploi pour imprimer de manière verte !

S’engager pour l’environnement est une bonne chose, s’engager en agissant est encore mieux. L’impact environnemental des appareils qui nous entourent n’est plus en effet à démontrer tellement la nature nous le rappelle chaque jour. Il est de ce fait important d’agir à tous les niveaux et même pour imprimer. Pour cela, rien de plus simple puisqu’il suffit de disposer des bonnes méthodes pour limiter son empreinte carbone. Pour commencer, imprimer de manière écologique suppose d’utiliser les bons outils pour imprimer de manière responsable. Et cela débute par l’impression sur du papier écolabellisé. Un détail de taille qui devrait entrer en compte lorsqu’on imprime quelque chose. Parmi les labels existants, il existe le label FSC ou Forest Stewarship Council qui provient d’organisations telles que Greenpeace ou encore la WWF. Crée en 1993, ce label va prouver que le bois utilisé et donc le papier proviennent de forêts gérées de manière durable. Ce label implique notamment les droits des peuples indigènes, la bonne gestion des ressources, l’évaluation de l’impact, des plantations compensatoires ainsi que le maintien de forêts à caractère particulier. Le PFEC est également un autre label qui garantit que le bois traité respecte des conditions environnementales strictes. Dans les deux cas, un papier labellisé dispose d’un suivi d’amont en aval suffisamment clair pour connaître chaque étape par laquelle le bois est passé. Diminuer l’impact environnemental d’une impression passe également par les bonnes questions à se poser, notamment si l’impression d’un document est vraiment nécessaire. Autre geste qu’il faut également avoir, préférer l’utilisation d’encre végétale plutôt que chimique pour ses impressions. Plus efficaces que les encres chimiques avec des résultats plus satisfaisants, les encres végétales garantissent le même travail voire même mieux dans certains cas. Imprimer écolo, c’est aussi choisir les bons fournisseurs comme votre imprimeur ou aussi la société qui fabrique le matériel d’impression. Le label « imprim’vert » permet s’il est présent de savoir si l’imprimeur en question respecte l’environnement. Ce label engage les industriels à faire plus d’efforts pour limiter leur empreinte écologique ainsi que diminuer les dégâts faits contre l’environnement. A vous d’œuvrer pour protéger l’environnement !

Quitter la version mobile