Les cartouches usées sont des Déchets industriels Spéciaux. Ils comportent des éléments nuisibles comme l’aluminium, le plastique non-biodégradable, l’oxyde de fer, les restes d’encres, et le tambour photoconducteur contenant de l’arsenic et du nitrate d’argent ; et décomposable en 1 000 années. Sa réutilisation est possible trois ou sept fois.

La société Imprimerie écologique atteste que recycler des cartouches d’impression s’avère être une technique verte. Ainsi réemployer des cartouches vides par rapport à des cartouches neuves représentant des atouts comme : une projection d’oxygène de moins de 45 % à 60 % ; une réduction d’énergie de 30 % (en Europe, cette démarche équivaut à 16 000 tonnes d’ordures re-manufacturés tous les ans) ; 60 % plus avantageux pour l’écologie ; et équivaut à 4 litres de pétrole épargnés. De même, son coût peut être diminué d’approximativement 30 % par rapport à l’originel. Lorsque les produits atterrissent au centre de sélection, ils sont contrôlés selon les coups subis et la production de la marchandise. Les cartouches détériorées sont recouvrées pour les accessoires. Celles qui réussissent l’épreuve qualité sont rangées selon l’ouvrage, le style et leurs configurations. Une fois sélectionnées et distinguées, elles sont ensuite conditionnées et commercées aux recycleurs pour être traitées minutieusement. Pour la vérification des éléments altérés ou usagés qui doivent être remplacés, ces pièces sont vérifiées. Les cartouches sont, par la suite, réunies, remplies d’encre spécial, pressurisées, éprouvées pour l’évaluation de la qualité, hermétiquement cachetées et ensachées pour être par la suite re-commercialisées tel un article générique et négociées par des magasins de consommables, en ligne sur la toile et par des négociants. La réglementation ASTM F1856 homologue la qualité des toners et cartouches d’encre réutilisés. Elle assure que de multiples tests ont été effectués pour estimer la productivité et le volume de tirage, non-existence de fond gris et l’empaquetage. La conciliation entre communications, impression de support ainsi qu’écologie s’avèrent complexes. Protéger l’environnement est un critère que cartouche-laser.info préconise et adhère. Voici quelques recommandations afin d’imprimer écologiquement. Quand vous programmez votre programme de communication, réfléchissez bien aux exigences des articles que vous allez acheter. Imprimez plus en recto/verso. Plus particulièrement pour les impressions en numérique, favorisez les couleurs noir et blanc. Évitez les volumes aplats de coloris qui ne sont pas souvent nécessaires. Penchez pour le grammage approprié (ne prenez pas un compact si c’est inutile). Servez-vous avec avarice des pelliculages et vernis, le papier se recycle, et non le reste !